Le Génie

Le génie ne pense pas, il sait. Le génie, le vrai, celui qui s’est développé INCONSCIEMENT en tant que tel, se retrouve dans une ‘catégorie à part’. Nous allons voir pourquoi.

Mais tout d’abord, il est important de rappeler que notre monde peut être mesuré à partir de facteurs psychologiques. Cette mesure, que nous appellerons la Typologie, est capable d’identifier un regroupement démographique défini en 4 groupes de tempéraments psychologiques:

  • Les gardiens
  • Les artisans
  • Les idéalistes
  • Les rationnels

N.B: La formation de la société moderne doit sa cohésion à la présence de ces 4 groupes. Chacun de ces groupes rassemblant 4 types psychologiques résultant d’un nombre total porté à 16. L’absence d’un de ces groupes ou types, bien qu’impossible, provoquerait un ‘déséquilibre’ dans le développement de la société. Comme nous le savons déjà, Il faut de tout pour faire un monde.

Le génie appartient à la catégorie des rationnels, visionnaires naturels, qui est faiblement représentée (15% de la population). De par son faible taux de représentation au sein même des rationnels, le génie représente une ‘catégorie à part’ estimée entre 1 à 2% de la population. Est-il même nécessaire de justifier que le génie est, de par son intrinsèque, intellectuellement supérieur à la moyenne et un Maestro dans ce qu’il entreprend.

Justifions plutôt la rareté de ce type psychologique:

Par définition Jungienne (puis Briggs-ienne), un individu ayant développé un certain type psychologique, à travers son environnement social (et probablement grâce à son patrimoine génétique?), possède 4 modes de fonctionnement préférentiel que l’on vulgarisera ‘préférences’ dans la suite de ce texte.

Le génie aime par ordre de préférence dégressif:

  1. Trouver la réponse sans effort, de manière intuitive et inconsciente qui pourrait être comparable à la ‘magie’. La présence d’une telle justesse et convergence dans ses propos peut grandement impressionner ses pairs. Ayant personnellement la chance de connaître un génie (probablement 2), je dois admettre ma consternation, à mainte reprises, face à l’aisance et l’exactitude de son intuition divinatoire. Le seul inconvénient à ce processus inconscient s’explique par le fait que le génie peut, dans certains cas, éviter de partager SA solution intuitive et, dans le cas contraire, contrôler son investissement sur sa possible exécution. Nous appellerons cette préférence l’Intuition Introvertie.

  2. Dézipper l’information qu’il a obtenu grâce à son Intuition (‘J’ai la solution et sa mise en place se ferait ainsi: …’). Ce phénomène de déstructuration d’un concept tout fait par la pensée (i.e reverse-engineering) se nomme la Pensée Extravertie. De plus, avantagé par sa compréhension générale du monde extérieur sur différents aspects, notamment socio-professionnels, le génie a le potentiel pour être un des plus grands stratèges, un mastermind. A lui d’utiliser cette capacité afin de résoudre des problèmes complexes ou monter des projets de grandes envergures; car comme nous l’avons déjà partiellement indiqué, le génie conscient de ses capacités peut, pour autant, les solliciter avec un certain frein.

  3. La préférence tertiaire, celle du Sentiment Introverti, inspire le génie sur la possibilité d’un accomplissement de soi différent de ce que lui propose la fusion de ses 2 préférences dominantes (cf. 1. et 2.). Une volonté accrue de connaissance et de développement de soi peut traverser l’esprit du génie à un moment de sa vie. Il peut même s’intéresser et participer aux grandes interrogations du monde dans un profond humanisme. Malgré son ouverture d’esprit et à la considération sociale, cette préférence pourrait caractériser le génie comme un être froid en apparence et laisser transparaître un côté assez rude vis-à-vis de son entourage. Cependant, un développement personnel consciencieux lui permettra de corriger ce point et d’apprendre l’expression prendre sur soi.

  4. Dans la Typologie, l’explication de la quatrième préférence est à la fois très intéressante mais aussi très complexe (j’omets également dans ce texte la présence de 4 autres fonctions, que l’on nommera fonctions fantômes expliquant le comportement que pourrait avoir un individu dans des situations de stress)[1]. Si bien que, pour garder un maximum de clarté, je ne pourrai m’étaler sur le sujet dans cet article. Cependant, je vais essayer d’en faire une courte synthèse: Cette préférence, que l’on appellera la Sensation Extravertie, pourrait être assimilée à un combat mental entre la raison et le cœur, la carrière et le plaisir. Le génie pourrait faire des choix de carrières surprenants se demandant si il est réellement bien taillé pour poursuivre sa carrière actuelle. A lui de résoudre ce point. De plus, il peut présenter une curiosité attrayante pour l’acquisition et la nouveauté matérielle. Il peut aussi présenter un régime alimentaire, bien particulier, ‘déconnecté’ des mœurs; ou encore tendre vers un perfectionnisme extrême, au détriment de ses besoins, justifiant sa prise d’acte d’irréprochable.

Décrite ainsi, la quatrième préférence peut être perçue comme un tendon d’Achille ou un ‘déséquilibre’ mental. Mais en fait, il n’en est rien. En effet la quatrième préférence, pour tout type psychologique, a ce besoin d’être comprise et alimentée pour atteindre la self-actualization. Lorsque le génie aura compris les rouages de celle-ci, il pourrait être en mesure de satisfaire ses besoins, aussi bien socio-professionnels que financiers.

Pour résumer, de part ce que son statut lui confère, le génie qui se sera reconnu sûrement dans ses lignes, est donc, seul, apte à répondre à ses propres interrogations passées et présentes (introspection) ainsi que futures.

Références:

[1] opposée, senex (sorcière), farceur, démon

Comments